2. Nous n’avons plus vraiment le loisir de sortir dans ce Chili sous couvre-feu. Alors je passe mes soirées à lire, seul, puisque Séléné a préféré terminer écrasée par un véhicule plutôt que de survivre plus d’une semaine à Allende.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.