§8. Tais-toi, Serpent. Je n’essayerai même pas de croquer dans le fruit du Pouvoir. Augusto, lui, l’a reçu sur les bras comme un bébé dont personne n’est capable de s’occuper et il a décidé de ne pas le laisser tomber qu’importe ce que cela lui coûte …ou lui fasse gagner. Mais moi je peux ne pas m’en mêler, rester dans les parages sans être obligé d’être au centre, je dois y rester, je ne suis pas encore assez vieux pour n’avoir plus que l’action dans le monde pour me sentir exister. Ils ne m’auront pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.