Ils créent la rareté avec la grève des camions et après ils se lamentent, les hypocrites !
El Siglo

§23. Cette une du Siglo est très vraie, même s’il faut énormément se méfier du quotidien communiste, plus soucieux de défendre une ligne, au risque de parler d’un monde imaginaire, que de vérité. On peut ainsi lire page après page une véritable propagande soviétique… Ainsi le 17.09.1972, page 15, on apprend que les XXe jeux olympiques marquent la victoire de l’URSS sur les EUA, et une montée en puissance des pays socialistes, avec la troisième place pour la RDA. Il y a quasiment tous les jours des articles sur les réalisations des pays socialistes : la RDA le 17.09 (Un allemand de l’Est sur 28 est logé par l’Etat), la Tchécoslovaquie le 18.09 (40% de la population tchèque vit dans des appartements nouveaux), l’URSS le 19.09 (Une économie dynamique), l’URSS encore le 20.09 (Le sommet de l’agriculture soviétique) ainsi qu’une série de petits articles sur des pays soviétiques (Hongrie, Yougoslavie, Pologne, Bulgarie, Suède), le 21.09 encore la RDA (résultats positifs de l’intégration économique socialiste), le 23.09 toujours la RDA (« En RDA le logement n’est pas un objet de profit »), 28.09 de nouveau l’URSS (« Annuellement 11 millions de personnes déménagent dans de nouvelles maisons »), le 04.10 Cuba (« Cuba a réussi de grandes avancées dans la santé publique »), 12.10 l’URSS (« L’agriculture en URSS arrive au plus grand stade d’industrialisation »), on pourrait continuer encore des pages et des pages. C’est d’autant plus étonnant lorsqu’on est un narrateur omniscient et qu’on connait ce qui se passe vraiment. Mettez-vous à ma place : je partage au présent ce sentiment de disjonction entre la vérité et la narration des événements, alors que vous, en 2013, vous avez des décennies de distance et un recul historique que je ne peux encore avoir.

Vous vous savez, par exemple, que cette agriculture soviétique, apparemment si florissante, fut incapable de fournir le blé dont avait besoin le Chili, en 1972, puisque cette année correspondait à la pire récolte des dernières années. « Le plus grand stade d’industrialisation », donc. De même lorsqu’un quotidien communiste parle de l’étranger c’est pour souligner les atrocités de la guerre du Vietnam, les exactions des Israéliens, etc. Et que lit-on dans El Mercurio ? L’inverse. La guerre du Vietnam n’y existe pas, les pays du bloc soviétique vont mal, voire le camp socialiste est divisé et au bord de la guerre, notamment sur sa frontière entre l’URSS et la Chine. Même partialité évidente dans les affaires intérieures du pays. Vous lisez les deux quotidiens et deux histoires différentes se déroulent sous vos yeux, comme deux mondes parallèles qui ont de vagues points de connexion.

Pourtant il est un fait qui fera grand bruit ces prochains jours : le Président Allende annonce la nomination d’un nouveau cabinet comprenant des généraux et les principaux responsables de la CUT. Plus marginalement, les industries ont le droit de vendre directement au public. C’est quand même l’entrée des Forces Armées dans le champ politique qui va faire couler de l’encre, des gouttes de sueurs, et occuper les esprits, ce que nous verrons dans le prochain chapitre. D’ici là un homme marche seul, essayant de faire une pause des hommes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.