C’est un homme qui rentre dans un café et …

… plouf !

(Blague stupide)

§5. …Elle s’assoit devant moi, à la table, je ne l’avais pas entendue arriver.

— Je peux ?

— Tu es assise, Gloria, ce serait grossier de te faire relever.

— Que deviens-tu, mon cher Juan ?

— Oh… si j’étais un grossier personnage, je te raconterais des pages et des pages de choses inintéressantes, vaguement surréalistes et censées être drôles parce qu’incongrues et je terminerais en te disant, bref : « je vieillis ». Et toi ?

— Puisque tu ne me réponds pas, je ne te dirai rien non plus.

— C’est pourtant toi qui viens me faire la conversation. Si c’est pour ne rien se dire ou ne se parler qu’à quart de mot, ça va être embêtant. Il y a plus grossier que Queneau, c’est Ionesco. Tu connais le désintérêt profond que j’ai pour le surréalisme… Tu as quelque chose à me demander, alors ?

— De toute manière je sais un peu ce qui t’arrive, tu sais ? Les gens chuchotent.

— On s’ennuie donc toujours autant dans la vie des autres ? C’est à l’ODEPLAN1 que tu apprends tout ?

Je ne sais pas tout ce que peuvent se raconter les femmes ; ça m’apprendra d’avoir deux maîtresses dans la même administration, qui sont peut-être collègues.

Et ? Nous discutons pendant une bouteille. Elle me parle des conditions précaires qui sont les siennes, mais avec simplicité sans que cela ne sonne comme des demandes déguisées, des gens géniaux qu’elles fréquentent ici, Joan Garcés, qu’elle adule, de son travail, de ses filles, la vie quoi.

(Merci.)

Note

  1. Bureau (Oficina) de Planification Nationale, créée en 1967 sous la mandature de Frei Montalva [Note du narrateur omniscient].

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.