14h30. Jean. En chemin à pied entre San Diego et El Pinar, près de Sumar.

Elle est en train de me dire lentement qu’il faudrait qu’on se sépare définitivement. Je le sens. Elle me prépare. C’était donc une erreur de revenir avec elle…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.