§3. Suis-je la tache gâchant une peinture abstraite sur laquelle je n’avais rien à faire ? Quelques oiseaux viennent se poser, telles d’autres complices impuretés sur la toile, puis, le paysage déclinant peu à peu jusqu’à l’obscurité, les lumières de la ville s’extraient du noir et viennent s’étendre en dessous de moi, lointaines et incrustées d’éclats lumineux divers qui la parent. Je suis seul encore face à tout cela. Je me jetterai dedans m’offrant l’avantage de faire de moi un ancien monstre anonyme, où je n’aurai pas honte des comparaisons : perdu dans la foule des exactions, je n’y serai pas une souillure à la belle organisation de la société mais un coupable parmi tant d’autres, une cellule anonyme et engloutie dans un grand corps à la destinée historique. Pourrais-je me satisfaire de cet état ? Pourrais-je effacer ce passé qui me préoccupe ? Un sentiment de gêne encore sensible en moi. On ne gomme rien. Et la rupture avec Natalia vient charrier tout ceci, elle à qui j’ai fait une confiance sans calcul. Un sentiment de gêne donc, entremêlé à un sentiment bizarre de haine sans bride, tournée vers les mauvaises cibles et résolument indépendante de ma volonté.

Seigneur, je déraisonne, je ne sais plus quoi penser… Donne-moi la force, le courage, l’amour sans borne qui permet de déplacer les montagnes !

Horrible ce bourdon incessant du bruit des moteurs qui vrombissent dans mes oreilles dans la nuit au milieu de tout, au cœur de l’absurde. J’ai tellement sommeil que je n’arrive pas à dormir, tout repos serait un effondrement, pourtant je m’ennuie tant et mes pensées stériles ne mènent pas bien loin. J’ai lu un peu mais ne me souviens de rien.

J’ai essayé d’écrire aussi mais me suis arrêté après un « chère maman » prometteur. Je voudrais discuter avec tous ceux qui sont près de moi, mais je n’ai rien à leur dire, je n’arriverai pas à m’élever au-dessus du niveau des moteurs, platitudes orales, je m’ennuie et ai peur d’être ou contagieux ou infecté…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.